Tél. +49 160 9623 2547

Trouver et emprunter de nouvelles voies

Les hypersensibles font partie des gens que j’accompagne volontiers, pour leur sensibilité et leur connexion au monde si particulières. Leur entourage ne comprend pas toujours leur “fonctionnement” et cela peut aller jusqu’au rejet subtil ou ouvert de la personne hypersensible. Les hypersensibles sont particulièrement affectés par les crises et désordres qui sont propres aux périodes de changement profond. Il s’agit alors de développer une estime de soi, une confiance en soi et de se mesurer à ses valeurs profondes plutôt que rester dans le piège de la comparaison à autrui. Il faut prendre conscience de ce que l’hypersensibilité n’est pas une faiblesse. Elle est au contraire une qualité précieuse et encore sous-estimée qui devrait trouver une place bien plus grande dans le monde. J’accompagne volontiers aussi les personnes surdouées, aussi appelées “HPI” pour hauts potentiels intellectuels” ou en “douance”, car leur manière de penser et leur perception du monde peuvent être très individuelles, uniques, et même exceptionnelles. Mais elles sont souvent aussi la source d’incompréhensions mutuelles avec les autres humains et créer des distances mal vécues. Il est d’autant plus important de pouvoir s’exprimer en confiance dans un espace dans lequel on sait qu’on ne sera as jugé, pour penser et combiner librement les idées et possibilités futures, avant de choisir sa voie à suivre. Et il y a toutes ces personnes qui ressentent en elles une impulsion de changement (qui n’est pas toujours un désir de changement, car on peut être en résistance). Elles ressentent en elles une nouvelle direction à prendre, quelque chose qui les pousse au changement, mais demeure encore diffus. Ce genre d’impulsion se projette souvent au départ sur tel ou tel sujet concret, par exemple le travail. Mais elle peut avoir un sens plus profond: ce qui est vraiment important pour nous et donne un sens à notre existence se manifeste et veut prendre sa place et devenir partie intégrante de notre vie. Avec le coach, vous pouvez construire une sorte de GPS intérieur, lever un coin du voile sur les prochaines étapes à suivre. Où en suis-je aujourd’hui? Et dans quelle direction tourner ou poursuivre? Vous pourrez peut-être trouver votre étoile polaire personnelle qui vous guidera même par temps de tempête. Les prochains pas à entreprendre s’ensuivront très naturellement.

Être honnête et entier envers soi-même pour trouver un

équilibre intérieur et libérer sa vie

J’aime aussi accompagner les personnes qui ne souhaitent plus nourrir les oppositions dans le monde, ni les oppositions en elles-mêmes. Elles ne veulent plus se définir par comparaison ou oppositions aux autres, mais au travers du cœur-même de leur existence. Elles entrevoient que diviser le monde en juste et faux, en oppresseurs et victimes, en bien et mal n’aidera jamais à dépasser ces oppositions. Elles ne souhaitent plus choisir un camp contre un autre. Elles sentent que toutes ces oppositions ne ne courent pas entre les humains, mais à l’intérieur de chacun, elles-mêmes comprises. Ces personnes veulent résoudre leurs contradictions intérieures plutôt que les projeter sur les autres. Un exemple: réconcilier leurs propres pôles masculin et féminin^, car rester dans l’accusation ou le mépris envers un sexe réduit à néant la possibilité de relations épanouissantes avec les êtres de ce sexe. Restaurer l’équilibre entre ces différents pôles et parts intérieurs pour reconstituer l’unité et la complétude intérieures. Ces personnes veulent redevenir entièrement responsables de leur vie - y compris des parties plus obscures. Elles reconnaissent que leur vie actuelle est la résultante de leurs décisions (ou non-décisions) du passé. Et que leur avenir dépendra des décisions (ou non-décisions) qu’elles prennent aujourd’hui. Elles veulent donc décider judicieusement. Elles sont prêtes à voir sous un angle neuf les épreuves que la vie a mis sur leur chemin jusque-là - à savoir en tant qu’apprentissages qui enseignent, qui indiquent un chemin à prendre, qui veulent nous dire quelque chose. Peut-être certaines de ces épreuves sont-elles même des preuves d’amour de la vie, qui veut nous voir mûrir et nous développer en surmontant ces obstacles et nous préparer précisément à ce qui vient ensuite. Peut- être la vie confère-t-elle les épreuves plus difficiles à ceux en qui elle a le plus foi, qu’elle sent capable d’accomplir quelque chose de spécial et de vraiment significatif? Pour remettre le monde en équilibre, il faut commencer par soi-même et résoudre les oppositions et contradictions intérieures. Tant que l’on laisse en place les conflits intérieurs en place, ils tenteront d’agir vers l’extérieur pour s’agripper aux conflits intérieurs d’autres personnes pour s’exporter dans les relations entre les humains plutôt qu’entre les parties du même humain - consciemment ou inconsciemment. Mais un monde en équilibre ne peut pas être constitué d’êtres en déséquilibre. On ne construit pas une maison avec des briques fissurées. Ces personnes ne savent peut-être pas encore comment y parvenir. Mais elles sont prêtes à être honnêtes avec elles-mêmes, radicalement honnêtes, sans fard ni enjolivures. Elles savent intuitivement qu’elles devront se séparer de certains récits familiers, voire confortables, par lesquels elles s’expliquaient qui elles sont et pourquoi le monde est ce qu’il est. Car si nous nous identifions par des récits plutôt que par notre propre racine individuelle, alors ces récits ne nous relient pas au monde mais en réalité nous en séparent. Elles constituent un écran, un voile, qu’il convient de lever. Le mot “radical” vient du mot latin “radix” qui veut dire racine. “Radical” veut dire: ce qui est relatif à la racine. Il convient de vivre avec son propre cœur comme source, sa propre racine. Au lieu de vivre en essayant de nous confirmer les récits et les explications pourquoi le monde doit être de telle façon et pas de telle autre. Au lieu d’occuper des rôles empruntés que nous assignons aux autres et à nous-même pour qu’elles corroborent la fiction qu’est notre vision du monde. L’authenticité véritable survient lorsque nous déposons nos récits et jeux de rôle. Que se passe-t-il lorsque nous abandonnons les histoires et nous regardons honnêtement, sans être jugé pour autant (ni nous juger nous-même)? Il est bien possible que la vie devienne quelque chose qui se passe à travers nous depuis une source intérieure, au lieu que nous essayions de lui courir après à l’extérieur tout en l’empêchant par nos certitudes.

Nous faisons cela ensemble

Emprunter cette voie peut causer une confusion passagère. Il peut aussi y avoir des moments de tristesse, de deuil lorsque nous lâchons prise sur de vieux récits et de vieilles certitudes si familiers. Mais nous avons le choix: on peut traverser la vie en position bien droite ou bien penchés, appuyés sur ces vieilles histoires et suppositions. Soyez rassurés: Nous ferons cela ensemble. Avec précaution, respect, un pas après l’autre. Mais aussi dans l’honnêteté. Et nous n’allons pas plus loin que vous n’êtes prêts à aller. Avec toutes les pauses dont vous aurez besoin. Par la suite, la vie continue avec une identité plus authentique, plus nourrie de cette force intérieure qui est en lien avec la racine. Et lorsque vos véritables couleurs pourront éclairer votre chemin, il devient plus clair et plus visible. La suite vous appartiendra. Une fois le chemin en vue, vous devrez l’emprunter vous- même. Aucun coach ne pourra le faire à votre place.

Alexander Hohmann

Coach de Vie & Coach pour professionnels à Freiburg

Ruhige Achtsamkeit im Park von Versailles

Alexander Hohmann

Coach de vie et coach

pour professionnels

français - allemand - anglais

Trouver et emprunter de

nouvelles voies

Les hypersensibles font partie des gens que j’accompagne volontiers, pour leur sensibilité et leur connexion au monde si particulières. Leur entourage ne comprend pas toujours leur “fonctionnement” et cela peut aller jusqu’au rejet subtil ou ouvert de la personne hypersensible. Les hypersensibles sont particulièrement affectés par les crises et désordres qui sont propres aux périodes de changement profond. Il s’agit alors de développer une estime de soi, une confiance en soi et de se mesurer à ses valeurs profondes plutôt que rester dans le piège de la comparaison à autrui. Il faut prendre conscience de ce que l’hypersensibilité n’est pas une faiblesse. Elle est au contraire une qualité précieuse et encore sous-estimée qui devrait trouver une place bien plus grande dans le monde. J’accompagne volontiers aussi les personnes surdouées, aussi appelées “HPI” pour “hauts potentiels intellectuels” ou en “douance”, car leur manière de penser et leur perception du monde peuvent être très individuelles, uniques, et même exceptionnelles. Mais elles sont souvent aussi la source d’incompréhensions mutuelles avec les autres humains et créer des distances mal vécues. Il est d’autant plus important de pouvoir s’exprimer en confiance dans un espace dans lequel on sait qu’on ne sera as jugé, pour penser et combiner librement les idées et possibilités futures, avant de choisir sa voie à suivre. Et il y a toutes ces personnes qui ressentent en elles une impulsion de changement (qui n’est pas toujours un désir de changement, car on peut être en résistance). Elles ressentent en elles une nouvelle direction à prendre, quelque chose qui les pousse au changement, mais demeure encore diffus. Ce genre d’impulsion se projette souvent au départ sur tel ou tel sujet concret, par exemple le travail. Mais elle peut avoir un sens plus profond: ce qui est vraiment important pour nous et donne un sens à notre existence se manifeste et veut prendre sa place et devenir partie intégrante de notre vie. Avec le coach, vous pouvez construire une sorte de GPS intérieur, lever un coin du voile sur les prochaines étapes à suivre. Où en suis- je aujourd’hui? Et dans quelle direction tourner ou poursuivre? Vous pourrez peut-être trouver votre étoile polaire personnelle qui vous guidera même par temps de tempête. Les prochains pas à entreprendre s’ensuivront très naturellement.

Être honnête et entier envers

soi-même pour trouver un

équilibre intérieur et libérer sa

vie

J’aime aussi accompagner les personnes qui ne souhaitent plus nourrir les oppositions dans le monde, ni les oppositions en elles- mêmes. Elles ne veulent plus se définir par comparaison ou oppositions aux autres, mais au travers du cœur-même de leur existence. Elles entrevoient que diviser le monde en juste et faux, en oppresseurs et victimes, en bien et mal n’aidera jamais à dépasser ces oppositions. Elles ne souhaitent plus choisir un camp contre un autre. Elles sentent que toutes ces oppositions ne ne courent pas entre les humains, mais à l’intérieur de chacun, elles- mêmes comprises. Ces personnes veulent résoudre leurs contradictions intérieures plutôt que les projeter sur les autres. Un exemple: réconcilier leurs propres pôles masculin et féminin^, car rester dans l’accusation ou le mépris envers un sexe réduit à néant la possibilité de relations épanouissantes avec les êtres de ce sexe. Restaurer l’équilibre entre ces différents pôles et parts intérieurs pour reconstituer l’unité et la complétude intérieures. Ces personnes veulent redevenir entièrement responsables de leur vie - y compris des parties plus obscures. Elles reconnaissent que leur vie actuelle est la résultante de leurs décisions (ou non- décisions) du passé. Et que leur avenir dépendra des décisions (ou non-décisions) qu’elles prennent aujourd’hui. Elles veulent donc décider judicieusement. Elles sont prêtes à voir sous un angle neuf les épreuves que la vie a mis sur leur chemin jusque-là - à savoir en tant qu’apprentissages qui enseignent, qui indiquent un chemin à prendre, qui veulent nous dire quelque chose. Peut-être certaines de ces épreuves sont-elles même des preuves d’amour de la vie, qui veut nous voir mûrir et nous développer en surmontant ces obstacles et nous préparer précisément à ce qui vient ensuite. Peut-être la vie confère-t-elle les épreuves plus difficiles à ceux en qui elle a le plus foi, qu’elle sent capable d’accomplir quelque chose de spécial et de vraiment significatif? Pour remettre le monde en équilibre, il faut commencer par soi-même et résoudre les oppositions et contradictions intérieures. Tant que l’on laisse en place les conflits intérieurs en place, ils tenteront d’agir vers l’extérieur pour s’agripper aux conflits intérieurs d’autres personnes pour s’exporter dans les relations entre les humains plutôt qu’entre les parties du même humain - consciemment ou inconsciemment. Mais un monde en équilibre ne peut pas être constitué d’êtres en déséquilibre. On ne construit pas une maison avec des briques fissurées. Ces personnes ne savent peut-être pas encore comment y parvenir. Mais elles sont prêtes à être honnêtes avec elles-mêmes, radicalement honnêtes, sans fard ni enjolivures. Elles savent intuitivement qu’elles devront se séparer de certains récits familiers, voire confortables, par lesquels elles s’expliquaient qui elles sont et pourquoi le monde est ce qu’il est. Car si nous nous identifions par des récits plutôt que par notre propre racine individuelle, alors ces récits ne nous relient pas au monde mais en réalité nous en séparent. Elles constituent un écran, un voile, qu’il convient de lever. Le mot “radical” vient du mot latin “radix” qui veut dire racine. “Radical” veut dire: ce qui est relatif à la racine. Il convient de vivre avec son propre cœur comme source, sa propre racine. Au lieu de vivre en essayant de nous confirmer les récits et les explications pourquoi le monde doit être de telle façon et pas de telle autre. Au lieu d’occuper des rôles empruntés que nous assignons aux autres et à nous-même pour qu’elles corroborent la fiction qu’est notre vision du monde. L’authenticité véritable survient lorsque nous déposons nos récits et jeux de rôle. Que se passe-t-il lorsque nous abandonnons les histoires et nous regardons honnêtement, sans être jugé pour autant (ni nous juger nous- même)? Il est bien possible que la vie devienne quelque chose qui se passe à travers nous depuis une source intérieure, au lieu que nous essayions de lui courir après à l’extérieur tout en l’empêchant par nos certitudes.

Nous faisons cela ensemble

Emprunter cette voie peut causer une confusion passagère. Il peut aussi y avoir des moments de tristesse, de deuil lorsque nous lâchons prise sur de vieux récits et de vieilles certitudes si familiers. Mais nous avons le choix: on peut traverser la vie en position bien droite ou bien penchés, appuyés sur ces vieilles histoires et suppositions. Soyez rassurés: Nous ferons cela ensemble. Avec précaution, respect, un pas après l’autre. Mais aussi dans l’honnêteté. Et nous n’allons pas plus loin que vous n’êtes prêts à aller. Avec toutes les pauses dont vous aurez besoin. Par la suite, la vie continue avec une identité plus authentique, plus nourrie de cette force intérieure qui est en lien avec la racine. Et lorsque vos véritables couleurs pourront éclairer votre chemin, il devient plus clair et plus visible. La suite vous appartiendra. Une fois le chemin en vue, vous devrez l’emprunter vous-même. Aucun coach ne pourra le faire à votre place.
Warum ein Coach und warum dieser Coach?

Pourquoi un coach?

Et pourquoi ce coach-ci?